Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:08

attack_the_block-1--copie-1.jpgRéalisateur: Joe Cornish

Scénario: Joe Cornish

Casting: John Boyega, Alex Esmail, Leeon Jones, Joddie Whittaker, Nick Frost

Durée: 1H30

Année: 2011

Pays: Angleterre

Genre: Science-Fiction

 

Résumé: Moïse et ses potes n'ont qu'un souhait devenir les boss du Block et pour ça ils n'hésitent pas à faire règner la terreur dans le quartier malgré leur jeune âge. Une nuit, alors qu'ils sont entrain de dépouiller une jeune femme, quelque chose venant du ciel s'écrase près d'eux. Une étrange créature apparait alors, le gang décide de s'en prendre à elle. Grossière erreur....

 

Critique: Voilà un film que j'attendais avec impatience! Racaille Vs Alien voilà un pitch qui promet. De plus en sachant qu'on y retrouve aux commandes Joe Cornish Un proche d'Egard Wright lui même réalisateur du culte Shawn of the Dead et de Hot Fuzz.

 

atb1.jpg

 

Cornish a pour ambition avec A.T.B de rendre homage aux productions Amblin des années 80 un peu comme l'a fait un peu plus tôt son pendant américain, Super 8 de J.J Abrams. Pour moi il se révelle être bien mieu foutu que la super-production produite par Spielberg ne serait-ce que par le lieu où se déroule l'action, une cité de Londres, ainsi que par les personnages principaux, de vrais racailles sans état d'âmes.

 

3008576673_1_3_pWjUYpfg.jpg

 

Attack the Block nous dépeind le quotidien des jeunes des cités de façon plutôt réaliste (les monstres mis à part) où la précarité, la lutte pour la survie et la solidarité sont monaie courrante. Mais le tableau dressé n'est pas si rose. Joe Cornish ne nous montre pas les cités, ou plutot les blocks, comme ils sont appellés ici, comme le royaume des Bisounours. Au contraire, dès les premières minutes on est mis dans le bain. Comme avec cette scène où Moîse et les siens s'en prennent à une jeune femmes sans défence et térorisée pour la dépouiller de tout ce qu'elle a mais l'arrivée des extra-terreste va complêtement changer la donne.

 

attack-the-block-2011-20040-1210781728.jpg

 

Des E-T au look qui ne laissera pas indifférent, on aimera où on aimera pas, mais ils sont bien loin de ressembler à ce qu'on a l'habitude de voir et je trouve ça pas plus mal. Mis à part le côté sur-naturel qu'apporte nos visiteur venus d'ailleurs, ils seront, également, le moteur de la prise de conscience (où non) de nos lascards.

 

attack-the-block-2011-20040-1007799793.jpg

 

Mais tou n'est pas parfait dans A.T.B, je ne sais pas si c'est la VF qui veux ça mais je trouve les dialogues sans imaginations voir même caricaturaux. Biensure que le "verlan" et un dialecte comme les autres dans les cités mais il est vites gavant de l'endre sans arrêt dans le film, il aurrait était plus judicieux de le distiller avec parcimonie.

 

attack-the-block-de-joe-cornish-10481715etyjf_1731.jpg 

 

Mis à part ces petits défauts de langage il est assez agréable de suivre Moïse guider à travers les eaux toumentées du   block vers une prise de conscience, "Chaque acte a ses conséquences".

 

Attack-The-Block-Moses-John-Boyega.jpg

 

 

Mon avis: Un petit film sympatoche qui m'a fait passer un bon moment.

 

Ma note: 6.5/10

 

Kane91800

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 09:44

19761986.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110617_103053-Copie.jpgRéalisateur: J.J Abrams

Scénario: J.J Abrams

Casting: Joël Courtney, Elle Fanning, Riley Griffiths, Kyle Chandler, Ron Eldard

Durée: 1h50

Année: 2011

Genre: Science Fiction

 

Résumé: A la fin des années 70, Joe et ses amis Charles, Alice, Preston, Carey et Preston Tournent un petit film d'horreur près d'une voie ferée lorsqu'un train déraille, bien aidé par une voiture qui lui a foncé droit dessus. Quelques jours plus tard d'étranges disparision surviennent dans leur village, les appareilles électriques cessent aussi de fonctionner. Jackson Lamb, le père de Joe, qui est shérif enquête alors sur ce qu'il se passe, sans réellement se douter de quoi il en retourne...

 

Critique: Mis en scène par le créateur de Lost, Super 8 se veut un homage au film des production Amblin, comme par exemple les Goonies. Mais la moyonaise à vraiment du mal à prendre. Promu par un mysterieux teaser paru sur la toile il y a de ça un bon bout de temps le film peine vraiment à remplir son cahier des charges.

 

super-8-movie-photo-01.jpg

 

Le film se retrouve notamment handicapé par un traitement des personnages vraiment décousu. Il aurait été enrichissant de s'atarder un peu plus sur le drame qui entoure les familles de Joe et d'alice. Le père du jeune garçon tenant celui d'Alice pour responsable de l'accident qui coûta la vie à sa femme. Cette tragédie ayant eu de grande répercution sur la vie des deux adolescents.Autre point oublié, ce triangle Amoureux entre Joe, Alice et Charles (le petit gros de la bande) qui aurait rajouté une trame dramatique à l'histoire et qui aurait expliqué le comportement plus que détestable du jeune "réalisateur".

 

super-8-jj-abrams-2011-L-hWy1MP-copie-1.jpeg

 

Super 8 nous ramène également à des films tel que The HostThe Crazies (pour le huis-clos vilageois), mais on a vraiment du mal à se plonger dans l'histoire. On a plus le sentiment de se retrouver devant une série tv, une sorte de Jericho pour ado que devant un bon film, normal lorsque l'on sait que J.J Abrams débarque tout droit de la TV.

 

photo_1312531166-copie-1.jpg

 

Mon Avis: Pas mauvais mais loin d'être exceptionnel. Super 8 c'est beacuoup de bruit pour rien.

 

Ma Note: 6/10

 

Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 23:26

X-Men-Le-commencement.jpgRéalisateur: Matthew Vaughn

Scénario: Jamie Moss, Josh Shwartz, Jane Goldman, Zack Stentz, Ashley Miller

Casting: James McAvoy, Michaël Fassbender, Kévin Bacon, January Jones

Durée: 2h10

Année: 2011

Pays: USA

Genre: Science Fiction

 

Résumé: Sébastian Shaw est un dangereux criminel ayant pour but de plonger le monde dans une nouvelle guerre mondiale a fin d'élever les mutants au rang de race supèrieure. L'agent de la CIA, Moira MacTaggert décide de faire appelle à un jeune géni en génétique et mutant, Charles Xavier, pour éradiquer la menace. ce dernier prend alors l'initiative de lever une armée de mutants pour sauver le monde. Lors d'une intervention celui-ci rencontre un autre mutant, Erik Lehnsherr qui a fait de la mort de Shaw une affaire personnelle après que ce dernier ait tué sa mère dans un camp de concentration des années au par avant. Xavier réussira à rallier Erik à sa cause, mais pour combien de temps?

 

 

Critiques: Je vais en faire criser plus d'un mais je suis vraiment loin d'être un fan de X-men, qu'il s'agisse des comics où des films. Mais étant assez curieux  pour voir ce fameux projet qui empêcha Matthew Vaughn de lancer la suite de KICK ASS, je me suis laissé tenter.

 

x-men-first-class-XMFC-1-800x390.jpg

 

Première impression... Matthew Vaughn a vraiment le don pour mettre en scène les histoires de supers-héros et comme si ce n'était pas assez revisite les fondations d'un comics mythique. Si on se base sur les trois précédents opus de X-Men on a droit (comme me l'affait si gentiment remarqué mon poto Habibou) à quelques petites incohérences mais rien de vraiment dérangeant.

 

XMFC-110419-03.jpg

 

Et c'est donc avec plaisir que l'on se retrouve dans les années 60 pour suivre les pérégrinations de Charles Xavier (futur professeur X) jeune adulte surdoué et qui plus est mutant capable de lire dans les pensées et de soumettre les gens à sa volonté. Accompagné de sa meilleur amie qu'il considère comme sa soeur, Raven (Mystique) il va tout mettre en oeuvre pour contrecarrer les plans du diabolique Sébastian Shaw un ancien nazi qui est responsable de la mort de la mère de Erik  Lensherr (Magnéto).

 

3032845-4321158.jpg

 

Erik qui est dans le métrage une sorte de James Bond, les gadgets en moins mais détenteur d'un pouvoir bien plus redoutable. Il est par ailleurs plaisant de voir la jeunesse de ses deux futurs antagonistes que sont Professeur X et Magnéto. Le premier est un joyeux luron dragueur et qui plus est utopiste qui n'as qu'une idée en tête, faire en sorte qu'humains et mutants vivent main dans la main. Erik lui est plus sombre sa seule raison de vivre est de venger la mort de sa mère et ceux quelque soient les domages colatéraux.

 

X-Men-First-Class.jpg

 

L'histoire se déroule sous fond de Guerre Froide et de conflis nucléaire entre les USA et l'URSS. Ce contexte sociaux politique permet d'ajouter une profondeur dramatique à la relation néssante entre Charles et Erik. L'un pensant au bien être de tous et l'autre à sa vengeance personnelle.

 

x-men-le-commencement-les-nouvelles-recrues2.jpg

 

Mon Avis: Une très Bonne surprise que se X-Men: Le commencement, qui d'ailleurs est prédestiné à devenir une nouvelle franchise. En espérant malgré tout que le succé du film ne retardera pas trop la mise en chantier de Kick Ass: Balls to the Wall.

 

Ma Note: 8/10

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 11:10

poster alien raidersRéalisateur: Ben Rock

Scénario: Julia Fair, David Simkins

Casting: Carlos Bernard, Mathew ST.Patrick, Courtney Ford,

Durée: 1h25

Année: 2008

Pays: USA

Genre: Science-Fiction/Action

 

 

Résumé: Un commando armé débarque dans un super- marché juste avant la fermeture et prend les derniers clients ainsi que le personnel en otage. Mais ce qu'il veut ce n'est pas la recette du jour, ils sont à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose...

 

 

Critiques: Marqué de l'influence de The Thing (John Carpenter) voir de The Faculty (Robert Rodriguez, Alien Raiders fait partie de ces films qui on ne sait pourquoi ne possède pas de distributeur en france que ce soit au niveau des salles ou en DVD. Pourtant ce métrage à petit budget dispose de nombreux atouts.

 

Alien_Raiders.jpg

 

A commencé par sa réalisation le film est extrêmement bien ficelé. Il ne nous faut pas une demi-heure pour que le commando débarque et qu'une fusillade éclate. De plus les informations sur les intentions du commando nous sont distribuées tout au long du film ce qui permet de faire monter la pression et tout ça sans explications innutiles, ce qui devient rare de nos jour, le film va droit au but.

 

alien-20raiders-20monster.jpg

 

Le scénario nous livre aussi un affrontement psychologique entre les otages et leurs geôliés, Affrontement où l'incompréhension des captifs qui contraste avec l'agressivité du commando, qui eux n'ont qu'une envie, exécuter leur mission coûte que coûte, donne du relief au film.

medium_alienraiders_io9_flv.jpg

  Le tout est servi par des acteurs très convaincants (les plus connus étant issus de série TV) qui sont excellent dans ce huis-clos. le film fut doté d'un budget limité, mais cela n'empêche pas d'avoir un métrage non avart de scènes d'actions. Les maquillages et les effet spéciaux n'ont rien à envier aux plus grosses productions.

 

imagesCAY427LX.jpg

 

Seul petit bémol la fin un peu trop convenue... Mais bon il ne faut pas bouder son plaisir, Alien Raiders, malgré son affiche que je qualifierai de pas très aguichante et de son petit budget Alien Raides reste une excellente série B.

25f36ep.png

  Mon Avis: Encore un bon film que j 'ai fahi laisser échappé... Ouf!!!!

 

 

Ma Note: 7/10

 

  Votre Fidel Serviteur                                                                                     Kane91800

 

 

 
 Lien téléchargement: Alien Raiders VOSTFR





 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 20:52

Skyline afficheRéalisateur: Colin et Greg Strause

Scénariste: Joshua Cordes, Liam O'Donnell

Casting: Eric Balfour, Scottie Thompson, David Zayas

Durée: 1h40

Année: 2010

Pays: USA

Genre: Science-Fiction

 

 

Résumé: Après une soirée un groupe d'amie dont Jarrod, Elaine et Terry, se réveillent et découvre que des extra-terrestres on envahit la terre et que des humains sont enlevés par centaine.

 

 

Critiques: Les frères Strause sont pour moi les rois de l'immodestie. Après avoir targué Alien vs Prédétor de Paul W.S Anderson de navet, ils entreprennent de Réaliser Alien vs Prédator: Requiem avec son excellente bande annonce et le résultat est... Un film aussi voir même plus dégueulasse que le premier film sité.

 

Skyline1.jpg

 

Et ce qui nous attends une nouvelle fois avec Skyline c'est une Affiche magnifique, une B.A qui ( en même temps c'est sont but) nous donne envie de voir le film. Mais sous ses airs de Cloverfield foiré et avec ses models plus ou moins revendiqués que sont La Guerre des Mondes et Indépendance Day, Skyline est un film à sortir avec ses poubelles en début de semaine. 

 

skyline-movie-image-81.jpg

 

Mon Avis: J'espère vraiment que les Strause nous réaliseront un jour un film à la hauteur du talent qu'ils affirment posséder...Un film à vite oublier...

 

Skyline-Review-Blue-Light.jpg

 

Ma Note: 2/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                  Kane91800

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories