Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 00:24

two-eyes-staring-2Réalisateur: Elbert van Strien

Scénario: Elbert van Strien, Paulo Van Vliet

Casting: Hadewych Minis, Isabelle Stokkel, Barry Atsma

Durée: 1h45

Année: 2010

Pays: Hollande

Genre: Maison Hantée

 

 

Résumé: Après la mort de sa mère, qu'elle n'a pas vu depuis des année, Christine hérite de la maison de celle-ci située en Belgique. Elle décide de s'y installer en compagnie de son mari Paul de leur fille Lisa. Bientôt Lisa commence à percevoir d'étranges sons provenant d'un peu partout dans la maison et découvre une petite fille vivant dans la cave, Karen...

 

 

Critique: Two Eyes Staring est un film hollandais traité de façon espagnole. On y retrouve tout les ingrédients faisant le succé des films de maison hantée venu de la péninsule ibérique tant dans la mise en scène que dans la façon de traiter les personnages.

 

zwartwater_01_hr.jpg 

 

Porté par de bons acteurs notamment Isabelle Stokkel qui joue le rôle de la jeune Lisa, le film à cependant du mal à décoller même si, ce qui est rare dans ce genre de production, le réalisateur s'éfforce de nous faire plonger assez rapidement dans l'horreur, tentative partiellement manquée...

 

zwart_large_1.jpg

 

Car malgré le jeu presque sans faille de la jeune Isabelle Stokkel et la bonne interprétation de Hadewych Minis (que perso je suis bien content de ne pas avoir eu comme maman) la réalisation, pourtant bien métrisée, reste trop lisse ce qui empêche au film de réellement décoller et de nous foutre les chocottes. Même si il m'en faut pas mal, là, je ne me souviens pas avoir été surpris une seul fois...

 

les_yeux.jpg

 

Mais l'intéret du film ne se situe peut-être pas ici, mais pourquoi pas dans cette lutte quasi oeudipienne que se livrent Lisa et sa mère le tout sous couvert de secret de famille et de maison hantée. Et au milieu de tout ça, Paul, le père et mari, qui semble être le seul à essayer de comprendre les maux de sa fille, contrairement à Christine. D'ailleurs le réalisateur ne tarde pas à créer une cission entre cette dernière et son enfant ne serait-ce qu'au moment où Christine, au téléphone et venant d'apprendre qu'elle a hérité de la maison, claque litérallement une porte au nez de sa fille.

 

zwartwater_pic1.jpg

 

Mon Avis: Quelque part entre L'Echine du Diable et l'Orphelina, Two Eyes Staring se noie dans les eaux placides de son histoire prévisible et maintes fois vue...

 

Ma Note: 5,5/10

 

 

Kane91800

 

 

 

 

 

 
 
 
 
Repost 0
Published by Kane91800 - dans Maison hantée
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 15:09

images.jpg

Réalisateur: Andrew Cull, David Isles

Scénario: Andrew Cull

Casting: Giles Anderson, Zoé Richard, Nicolas Shaw

Durée: 1h25

Pays: Royaume-Unis

Genre: Maison Hantée

 

Résumé: David O'Reilly viens de découvrir que sa fiancée, Sarah, voit quelqu'un d'autre. Touchant le fond il décide de se rendre chez Alex, son meilleur ami, et Kate, la compagne de ce-dernier, qui l'accueillent les bras ouverts. Mais ce que le jeune couple ne sait pas, c'est que David voit des choses tapies dans le noir et les a ramenées avec lui...

 

Critiques: Décrit comme étant le Paranormal Activity made in England, The Possession of David O'Reilly me semble bien différent du métrage de Oren Peli ne serait-ce que dans la mise en scène. En effet dans Paranormal Activity nous avons droit à une multitude de plans fixes (dus au matériel de surveillance utilisé par le couple) alors que dans The Possession of David O'Reilly le parti pris est plutot celui du tout en mouvement ce qui rajoute de l'énergie et de la tension à chaque scène. On se rapproche donc plus d'un Projet Blaitwitch que d'un P.A.

 

imagesCAGGB339.jpg

 

Cependant dans ce film il est nullement question de documentaire. Le réalisateur a eu l'excellente idée de filmer à la première personne sans utiliser pour prétexte le port d'une caméra ou autre appareil photo, cette tentative audacieuse nous est amenée progressivement. Avant l'arrivée de David la caméra nous fait participer à la vie de Kate et Alex comme si nous, spectateurs, étions une entité quelconque se trouvant dans l'appartement, avec eux. Vient enfin l'arrivée de David avec qui commence la vue subjective avant de s'éttendre à Alex puis à Kate. Tout cela n'est pas fait au hazard, nous voyons  à travers les yeux des personnages uniquement lorsqu'ils se mettent à croire au côté surnaturel de ce qui leur arrive.

 

imagesCADFZANM.jpg

 

A aucun moment The Possession of David O'Reilly ne fait dans le brodé, pas de grand traveling ou autre exercice de style,  le tout est shooté à hauteur d'homme. Le film va droit au but pour tenter de nous faire vivre l'histoire comme la viveraient chacun des protagoniste, avec son propre point de vu. Pour ma part j'ai trouvé ça franchement réussi! On ne se demande pas si, ce qu'un tel ou un tel voit est vrai, puisque biensure que ça l'est! Car je vois ce que lui voit.

 

images-2.jpg

 

Mon Avis: Allez! Pour faire plaisir à certain je vai dire que The Possession of David O'Reilly est un croisement entre Paranormal Activity, pour le sujet, et Le Projet Blairwitch pour le côté dynamique de la mise en scène. Tout ça pour dire que ce film est un OVNI qui ne plaira pas à tout le monde mais moi j'adore!!!!!!!

 

Votre Fidel Serviteur                               Kane91800

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Maison hantée
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 11:08

insidious_poster.jpg

Réalisateur: James Wan

Scénariste: Leigh Whannel

Casting: Patrick Wilson, Rose Byrne, Ty Simpkins, Lin Shay, Barbara Hershey

Durée: 1h35

Pays: USA

Année: 2010 (Sortie ciné Française le 15/06/2011)

Genre: Maison Hantée

 

Résumé: Josh, sa femme et leurs trois enfants, viennent de s'installer dans leur nouvelle maison. Après s'être aventuré dans le grenier, Dalton, l'ainé des enfants, chutte d'une échelle et sombre alors dans un coma inexpliqué. Après quelques mois passé à l'hôpital, Josh et sa femme décident de le rapatrier chez eux et de lui y prodiguer les soins nécessaires. C'est alors que d'étranges phénomènes commencent à se produire dans la maison....

 

Insidious-movie-stills-1.jpg

Critiques: Voici le retour de MONSIEUR James Wan réalisateur du mythique Saw ( Le premier de 2004 pas les navets qui suivent) et de son scénariste presque attitré Leigh Whannel également à l'origine du premier volet des aventures de JigSaw.

Insidious-Movie-Review-Beyond-The-Trailer.jpg

Les deux comparses ont décidé de s'associer avec l'équipe à l'origine de Paranormal Acticity pour leur nouveau projet intitulé Insidious.

Insidious se compose, pour moi, de trois parties, même si, il est vrai, la plupart de ceux qui l'ont vu en dénombrent deux.

 

insidious-9-10440503igfoc_1798.jpg

 On trouve tout d'abord une première partie digne des meilleurs films de maison hantée, Le réalisateur réussit à instaurer une ambiance glauque presque ghotique, bien aidé, il est vrai, par une bande son de tout premier ordre (la scène de l'alarme de la maison est tout simplement stréssente tant par la mise en scéne que par le hurlement strident et plaintif de la dite alarme), que par des acteurs vrais et inspirés ce qui est bien rare pour ce genre de film ainsi que par des scènes d'apparitions gérées de main de maître.

 imagesCAOAC00V.jpg

Suit le second segment, qui lui m'a donnéle moins de plaisir. Un segment qui se rapproche plus de S.O.S Fantômes et de Poltergeist que du sublime Les Innocents. On y suit deux geeks chasseurs de fantômes(équipés de gadgets farfelus leur permettant de détecter, bien évidemment, toutes traces d'activités paranormales) ainsi qu'une médium amie de la mère de Josh. Nous sombrons alors dans un univers horrifico-comique bien loins de la première demi-heure et de ses frissons. Cependant, tout n'est pas à jetter, le passage où la médium tente de communiquer avec Dalton est tout simplement génialissime et haute en tension.

 

imagesCAQ7KXK4.jpg

Et pour finir voici ce que je présente comme étant la partie Silent Hill. Où Josh, voyage dans un monde cauchemardesque et croise différents protagoniste tous plus flippants les uns que les autres...

 

images.jpg

Mon avis: Mis à part la première partie et un peut-être quelques passages de la troisième, Insidous est bien loin d'être, dixit James Wan, le film le plus flippant de ces dix dernières années. Et le twist final (devenu la grande spécialité de Wan et Whannell) est loin d'y remédier. Un film à voir une fois.

 

Votre fidel serviteur                Kane91800

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Maison hantée
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 10:33

19652763 jpg-r 760 x-f jpg-q x-20110127 033030

 

RéalisateurGustavo Hernandez
Scénariste:  Oscar Estevez

Casting: Florence Colucci, Gustavo Alonso, Abel Tripaldi

Durée: 1h20

Année: 2010

Pays: Uruguay

Genre: Maison Hantée

 

 

 

Synopsis: Wilson et sa fille Laura investissent la maison de campagne d'un ami de la famille pour la rénover. Une fois la visite faite, Wilson s'assoupit, mais pas Laura qui entend des bruits étranges provenant de dehors. Elle décide donc de réveiller son père et tout deux se rendent rapidement compte que les bruits sont de plus en plus présents mais cette fois-ci au premier étage  le seul endroit de la maison dont l'accés leur avait été formellement interdit, Wilson décide de s'y rendre tout en laisant Laura seule en bas...

La-Casa-Muda-13-32371.jpg

 

Critiques: Alors déjà commençons par LA prouesse de ce film! Il a été, non seulement,  tourné avec un appareil photo numérique (jusque là rien de bien original, quoi que...), mais surtout les 1h20 du métrage tiennent dans un seul plan séquence!!!! Le rendu est tout simplement allucinant (notement la scène d'ouverture où Laura et son père traversent les champs pour se rendre à la maison). Pendant toute la durée du film j'ai eu le sentiment qu une présence se touvait aux côtés de Laura et des autres protagonistes, c'est assez destabilisant ( dans le bon sens du therme) comme sensation. J'ai eu l'mpresson que la "caméra" alternait sans crier gard le point de vu Laura et celui de cette "présence". Donc un gros Bravo (Allez tous avec moi!!!!) pour toute l'équipe technique (même si elle ne devait pas être énorme) mais tout particulièrement au Chef Opérateur qui a vraiment trouver l'éclérage parfait, et surtour les acteurs car il fallait vraiment pas se gourer lors de la seule et unique prise, rappelons le, d'1h20.

 

maison-tueuse-et-virus-mortel-M38324.jpg

 

Mais tous n'est malheureusement pas rose... Commençont par le scénario d'une faiblesse enfantine. Le tout débute, certe de façon classique ( Bon faut bien connaitre un peu les personnages!), mais reste assez rythmé. Mais le film s'éssoufle très vite, du vu, revu et encore revu et photocopié etc... Il n'y a pas eu moyen de sursauter une seul fois enfin peut-être que si lors d'une scène ou Laura est enfermée dans une pièce où règne l'obsurité avec pour seul moyen de s'éclairer le flash d'un authentique Polaroïde (Vous aussi vous avez l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part..?). Et c'est tout!!!! Mais ce qui m'enmerde le plus là dedans c'est que le twiste final est d'un prévisible...

 

La-Casa-Muda_Florence-Colucci.jpg

 

 

 

Bref, pour finir, a mon avis ce film est une réussite technique et prouve qu on a pas besoin d'avoir un budget de 100 millions de dolards pour faire un film (ça, Le Projet Blaire Witch l'avait déjà prouvé) et j'espère qu'il encouragera pas mal de réalisateurs en herbe à se lancer (ne serait-ce pas un message pour moi..?) car il prouve qu avec de l'envie et un appareil photo on peu faire de belles choses. Mais tout celà n'éfface pas la faiblesse du scénario et le manque de rythme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis

 

:

A toi qui veux faire un film avec tes potes (prends des notes)!

 

 

 

Votre serviteur                                          Kane91800

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Maison hantée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories