Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 19:52

The-Human-Centipede-streaming.jpgRéalisateur: Tom Six

Scénario: Tom Six

Casting: Ashley C Wiliams, Akhiro Kitamura, Aslhynn Yennie

Durée: 1h30

Année: 2009

Pays: Hollande/Royaume-Uni

Genre: Horreur

 

Résumé: Le Docteur Heiter est un imminent chirurgien à la retraite, il est notamment connu pour être un spécialiste de la séparation de siamois. Une nuit Lindsay et Jenny, deux touristes américaines, crèvent un de leur pneu en plein milieu de la forêt, au bout de quelques instants elles décident d'aller chercher de l'aide et tombent sur la maison de Heiter. Pensant être sorties d'affaire elles ne se doutent pas que leur hôte à un nouveau projet, après s'être fait la main sur ses trois chiens, il veut créer un mille-pattes humain...

 

 

Critiques: J'étais tranquillement chez moi, entrain de regarder un film lorsque ma chérie débarque, regarde l'écran et me dit: " Tu regardes un film de cul Sado-masochiste!?". Ce qui n'était pas du tout le cas, mais me sentant, je ne sais pourquoi, coupable j'ai pris cinq bonnes minutes à lui raconter l'histoire du film et ce film c'est The Human Centiped.

 

5256811qrkni.jpg

 

 "Vous savez comment il faudrait punir ceux qui commettent des actes dégueulasse sur des enfants? Il faudrait leur coudre la bouche sur le cul de gros camionneurs!!!", de cette simple expression de dégoût sortie de la bouge du réalisateur et scénariste Tom Six est né The Human Centipède, l'un des films les plus controversés de l'année 2010.

 

human_centipede4.jpg

 

Il est vrai que le sujet abordé est plûtot, comment dire, original... Faire un film où un savant fou fabrique un mille-pattes en reliant les orifices bucaux et anales de pauvres gens  c'est pas ce qu'il y a de plus banal... On se croirait presque dans un film de catégorie III tout droit sorti de Hong-Kong me direz vous mais non! C'est un film britanico-hollandais avec un réalisateur allemand aux manettes!

 

the_human_centipede.jpg

 

D'ailleur il est clair que le film est plus proche d'un Rage ou d'un Frisson de David  Cronenberg que de l' Ebola Syndrom de Herman Yau. On y retrouve inconstétablement la même envie de traiter le thème de la chaire qui est tellement chere(lol) au réalisateur canadien.

 

3978493uvbpx.jpg

 

Doté d'un début qui pourrait être celui de n'importe quelle production horrifique actuelle, deux jeunes filles courtement vêtues crêve un des pneus de leur voiture en plein milieu de la nuit et biensur au fin fond de la forêt et pour ne pas arranger les choses elle n'ont évidemment pas de réseau... Original n'est ce pas? C'était un petit foutage de gueule de Tom Six envers tous ces films qui débutent de la même façon mais, eux, de manière sèrieuse, par ailleurs pour habiller ce moment une des protagoniste glisse cette subtile phrase "Comment ça t'as pas de réseau? Il y a toujours du réseau!!!!".

 

thehumancentipedepic.jpg

 

Après ce petit problème lié à des opérateurs téléphonique qui ne sembles pas se soucier, le moins du monde, de leur fidels abonnés perdu en pleine forêt et en proie à de dangereux psychopates, nos deux copines toquent à la porte de notre cher Docteur Heiter, un docteur sorti tout droit d'un laboratoire du IIIème Reich. Et là, après un nouveau moment parodique, on tombe dans un univers plus malsain, aidé par un Dieter Laser (le chirurgien) complètement halluciné et hallucinant, un décore, la maison de ce dernier dont les murs sont totalement recouvert de blanc, ce qui n'est pas sans rappeller les hopitaux où nous aimons tous passer nos vacances... (pour ceux qui n'aurait pas compris je faisait, ici, preuve d'ironie)

 

the-human-centipede-first-sequence-1.jpg

 

Et c'est dans le sous-sol de cette même maison que notre docteur Maboul va se livrer à ses petites expèriences sur nos deux copines américaines et un japonais fou furieux qui avant et après l'opération n'a de cesse d'insulter le chirurgien( normal, y a que lui qui peu encore parler). Et c'est ainsi que jusqu'à la dernière minute du film on reste agrippé à notre siège en nous demandant comment nos trois pauvres victimes pouront se sortir de cette merde (au sens propre comme au figuré, surtout pour celle du milieu et celle qui est en queue.)...

 

sans-titre.png

 

Mon avis: "Qu'est ce que trois pédés qui fond la chenille? c'est l'anniversaire de celui du milieu!!!" (ceci n'est pas une blague Homophobe). Pour en revenir à The Human Centipède, c'est un vrai film chelou comme il en faudrait surement plus. Lors de sa sortie on a crié au scandal! Mais si le réalisateur avait été David Cronenberg on aurait crié au génie!

 

Ma Note: 7/10 (Parce que Tom Six c'est pas Cronenberg!!!!)

 

 

                                                                                                                      Kane91800

 

 

 

 

Lien Telechargement:  The Human Centiped VOSTFR

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 10:50

Exorcismus388x557-copie-1.jpgRéalisateur: Manuel Carballo

Scénariste: David Munoz

Casting: Sophie Vavasseur, Stephen Billington, Doug Bradley

Durée:1h37

Année: 2010

Pays: Espagne

Genre: Horreur

 

 

 

Résumé: Depuis son anniversaire Emma n'est pas comme d'habitude, elle a des pertes de connaissances, et ne se souviens pas de certaines choses qu'elle fait... Ces parents pensent qu'elle a besoin d'un médecin, Emma, elle, pense que ce d'ont elle a beson c'est d'un exorciste...

 

 

Critiques: Chouette! Un nouveau petit film d'horreur venu du pays du Chorizo! En plus sur la jacquette y a écrit "Par les Producteurs de [REC] "! On va encore bien avoir à la trouille!!!!!

 

6QK3SR.png

 

Bah non! Exorcismus est un film déservi pas son casting nul, La jeune Sophie Vavasseur (Emma) n'as pas le niveau pour jouer une ado possédée (où pas), il est clair qu'elle n'a rien à voir avec une Linda Blair (L'Exorciste)  qui pour le coup était vraiment "habitée".  On a continuellement le sentilment qu'Emma va se taper un barre de rire à chaque scène, si ça, ça te tue pas un film d'horreur.... La moindre des choses pour ce type de film c'est d'avoir au moins une actrice convaincante...

 

exorcismus_640x360_07.jpg

 

Le Père Taylor est tout aussi mal interprêté par Stephen Billington, qui lui ne donne pas le sentiment de toujours avoir envie de rire, mais qu'il est trop à l'étroit dans sa soutane.

 

exorciuxu.jpg

 

La réalisation elle même laisse à désirer, le film est la plupart des scènes sont constituées de plans extrèmement court, ce qui ,dans certains cas peut dynamiser un film mais là ça ne comble absolument pas les lacunes d'un scénario faible malgré une tentative de rebondissement à la fin du film, qui encore une fois nous est révélé sous-forme de flashback....

 

exor3.jpg

 

Mon Avis: Comme vous pouvez le constater rien de spécial à dire sur Exorcismus, c'est du déjà-vu et revu! A ceux qui pense toujours que le cinéma de genre espagnol Trône sur le monde, voici la preuve que son royaume est sur le déclin.

 

 

Ma Note: 3,5/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                             Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 01:39

thetunnel-CarloLedesma-aff.jpgRéalisateur: Carlo Lédesma

Scénario: Enzo Tedeschi, Julian Harvey

Casting: Bel Delià, Luck Harnold, Andy Rodoreda, Steve Davis

Durée: 1h3O

Année: 2010

Pays: Australie

Genre: Horreur

 

 

 

Résumé: L'Australie étant en pleine pénurie d'eau les autorités décident d'utiliser des lac artificiels nés dans d'anciennes galeries souteraines qui abritaient des voies férrées, avant de se rétracter. Une équipe de journalistes désirant savoir pourquoi un tel revirement de situation décide de s'y rendre; Mais ils ne se doutent pas que les sous-terrains abrite un terrible secret....

 

 

 

Critiques: The Tunnel c'est avant tout une excellente initiative. En effet en manque de moyens les producteurs ont eu l'idée de faire appel aux internautes pour financer le film et ont récolté en l'espace d'une semaine 7000 dollars. Une fois le film terminé ils ont choisi de vendre le film par le biais de DVD ou de le laisser gratuitement à la disposition de tous en téléchargement légal via le P2P. Voilà pour la petite histoire et revenons, maintenant, à nos moutons.

 

vlcsnap-2011-05-21-21h15m41s242.jpg

 

The Tunnel est un pseudo documentaire ayant pour protagoniste une journaliste et son caméraman seul rescapé d'un reportage qui a mal tourné. Le parti pris et le même que [REC], un groupe de pseudo jounalistes menant l'enquête. Loin de moi l'idée de casser un film qui est né de si bonnes intentions mais il m'est impossible de faire autrement.

 

arton12275-60895.jpg

 

Tout d'abord il nous faut quarante bonnes minutes pour que le film trouve son rythme, si rythme il y a... Certains diront qu'il fallait au moins ça pour apprendre à connaitre les personnages et comprendre le pourquoi du comment de se repotage mais, putain, qu'est ce que je me suis fait chier pendant tout ce temps là. A quoi bon nous saouler aussi longtemps pour nous présenter des personnages aussi insipides.

 

thetunnel01.jpg 

 

De plus le film qui se veut être une sorte de croisement entre The descent et [REC] est tout simplement usant à regarder, les mouvements de caméra ,dignent d'un épileptique, m'ont filé un putain de mal de crâne, et les changements d'éclairage, tour à tour une lampe accroché à l'une des caméra puis une vision nocturne, nous offrent  un rendu infect.

 

thetunnel.jpg

 

le scénario n'ayant rien d'original c'est avec aucune surprise que nous assitont aux pérégrinationx de ce petit groupe de quatre qui va à la chasse au scoop encore moin bien équipé qu'un mec allant pêcher avec une fourchette. Quand à la fin, qui est un quasi copié-collé de Creep, elle rend le film encore plus lamentable... Sans oublié cette épilogue sous forme de complot qui n'est même pas digne du plus mauvais épisode de X-Files.

 

The-20Tunnel-420x0.jpg

 

Mon avis: Un film révolutionnaire dans son marketing, mais qui ne vaut pas la peine de perdre une 1h30 de sa vie!

 

 

Ma Note: 1/10 (un petit point pour le téléchargement gratuit)

 

 

 

Votre Fidel serviteur                                                Kane91800

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 11:59

imagesCAVEJLUI.jpg

 

Réalisateur: Eli Craig

Scénario: Eli Craig

Casting: Tyler Labine, Alan Tudyk, Katrina Bowden

Durée: 1h28

Année: 2010

Pays: Canada

Genre: Horreur/Comédie

 

Résumé:Tucker & Dale, deux paysans pas très futés, partent dans la maison de campagne qu' ils viennent d'acquérir pour la retaper. Pas loin de cet endroit un groupe de jeunes étudiants s'instalent pour camper.Lorsque l'une d'entre eux se blaisse accidentellement et que Tucker & Dale la secourent, les amis de la jeune fille, assistant à la scène de loin,  pensent alors que les deux compères sont des sérials killers et décident de d'aller sauver leur amie...

 

Critiques: Eli Craig nous signe un premier scénario et un premier film tout simplement génial!

Tucker & Dale vs Evil est au Survival Forestier ce que Shaun of The Dead est aux films de Zombie.

Le réalisateur n'hésite pas à se moquer du genre, je ne qualifierai pas le film de parodie mais on en est pas loin.

 

 

images-copie-4.jpg 

Tyler Labine et Alan Tudyk qui campent respectivement les rôles de Dale et Tucker sont tout simplement attendrissant et surtout drôle. Ils sont tout à fait à leur place dans cette enchainement de scènes tour à tour gores, comiques et parfois même attendrissantes.

 

imagesCA9UABBS.jpg

 

Que dire du personnage de Shade le "chef des étudiants" qui s'est auto-proclamer Héro. Il est tout simplemnt hillarant tant dans la gestuelle que dans les mots.

 

imagesCARMJZAV 

 

Tucker & Dale vs Evil c'est avant tout un enchainement de situations dû à des quiproquos visuels et auditifs plus marrant les uns que les autres.

 

imagesCABZOGI6.jpg

 

Mon Avis: Tucker & Dale vs Evil est une grosse surprise, récompensé dans de nombreux festivals. Le film n'hésite pas à faire référence à des films telque Massacre à la Tronçonneuse ou Détour Mortel et revisite la mythologie du "bouseux" tueur en série. Une véritable réussite! Un film à voir ABSOLUMENT!!!!

 

Votre Fidel Serviteur                   Kane91800

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 21:41

violentkind.jpg

Réalisateur: The Butcher Brothers

Scénario: The Butcher Brothers & Adam Weis

Casting: Cory Knauf, Taylor Cole, Bret Roberts, Christina Prousalis, Tiffany Shepis

Durée: 1h28

Pays: USA

Année: 2010

Genre: Horreur

 

Résumé: Cody, Elroy et Q font partie d'un gang de motards réputés pour leur violence et leurs différents délits. Un soir, alors que la fête célébrant l'anniversaire de la mère de Cody était sur le point de se terminer, Michelle, l'ex de Cody réapparait couverte de sang et gravement blessée. Les trois compères décident alors de la faire rentrer dans la maison et de la soigner, grossière erreur....

 

Critiques: Même si les acteurs ne sont vraiment pas exceptionnels nous nous retrouvons devant une première partie de tout premier ordre. Une sorte d' Evil Dead version Hells Angel dans lequel on retrouve un peu de l'Exorciste.

 

imagesCAQ9BO2C.jpg

 

Du sang des cris, des morts, une meuf qui se ballade au plafond que demander de plus!? bah que la deuxième partie soit du même acabit! Et là... C'est le drame!

 

imagesCA9RKDYH.jpg

 

Tout dérape lorsqu'apparaissent cinq nouveaux personnages. Un gringalet tout droit sorti d'un Grease pour anoréxique, un Jazzman avec le même déhanché que Dany Brillant, un costeau probable rescapé de Retour vers le Futur et enfin un couple de lesbiennes dont l'une se prénomme Pussywagon et qui aime jouer avec les bouteilles vides...

 Tout ce petit monde plonge malheureusement ce film prometteur, qu'était The Violent Kind, dans le ridicul le plus total! Exit la fifille possédé et bonjour... J'ai même plus envie d'en parler...

 

images-copie-2.jpg

 

Mon Avis: Un coup pour rien, Les Butcher Brothers n'ont pas le droit de faire une première partie qui frise l'excellence et nous pondre une deuxième partie aussi pourie qui n'aurait même pas sa place dans un Simpson's Horror Show.

Un Fim à voir mais que que les 40 premières minutes. Une putain de déception...

 

Votre Fidel Serviteur                                        Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 12:34

999

Réalisateur: Peter Manus

Scénario: Peter Manus, Nuttiya Sirakornwilai

Casting: Julachak jakrapong, Sririta Jensen, Paula Taylor

Durée; 1h45

Pays: Thailande

Année: 2002

Genre: Horreur

 

Résumé:  Sun et ses cinq amis du lycée International de Phuket sont une bande de pseudos journalistes d'investigation. Lorsqu'ils apprennent l'arrivée de Rainbow, une jeune fille transférée d'un lycée où une élève a été retrouvée, empalée, sur un mat, ils décident d'ouvrir l'enquête sur ce fait divers. La nouvelle leur apprend bientôt que la victime avait composé un numéro quelques temps avant de mourir, le 999-9999, Ce numéro permettrait d'obtenir ce que l'on souhaite mais pas à n'importe quelle condition....

 

Critiques: Dans votre Vidéothèque, prenez votre DVD de Wishmaster, une grosse cuillère de Destination Finale, rajoutez une pincé de One Missed Call, mixez le tout et vous obtenez 999-9999!

 

imagesCAAQ14Q6

 

999-9999 est un film rigolo mais sera loin de contenter les amateur de gros flips. Il faut dire que les personnages ne font rien pour arranger l'affaire. Tous plus caricaturaux les un que les autres. On y retrouve le beau gosse chef de la bande, la gentille et belle nouvelle, le petit gros lourd dans tous les sens du terme, et bien d'autres. Ce n'est pas nouveau, on sait que les acteurs asiatiques ont, pour majorité, tendance à en faire trop, mais là on a limite le sentiment de regarder un film des charlots. Difficile de dire si c'est un choix du réalisateur ou si ce dernier n'avait pas les acteurs au niveau de ses ambitions.

 

imagesCA770SM3

 

Nous avons tout de même la chance toute relative d'assister à des morts un poil original, à noter, l'attaque des "rasoires sous marins" ou encore une séance de démembrement en apesanteur même si malheureusement on a droit à des FX à chier pour cette dernière.

 

Mon avis: Loin d'être à la hauteur des films dont il s'est, propablement, inspiré 999-9999 est un film que les amateurs de cinéma de genre asiatique regarderont jusqu'au "fameux" twist final mais que la plupart lacheront avant la moitié du film...(tiens! si je faisais le numéro et souhaitais le retour d'un vrai bon film d'horreur en thailande...)

 

 Votre Fidel Serviteur                  Kane91800

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:47

Ruines_aff_01.jpg

 

Réalisateur: Carter Smith

Scénariste: Scott B. Smith

Casting: Jonathan Tucker, Jena Malone, Shawn Ashmore, Laura Ramsey, Joe Anderson

Durée: 1h30

Pays: USA, Australie

Genre: Horreur Fantastique

 

 

 

Résumé: En vacances au Mexique Amy ainsi que ses amis Stacy, Jeff et Eric font la connaissance d'un autre vacancier d'origine allemande, Eric. Celui-ci décide de se rendre sur un site archéologique maya, à fin d'y retrouvé son frère dont il n'a plus de nouvelles depuis quelques jours. il parvient à convaincre les quatres amis ainsi que Dimitry, un touriste Grec de l'accompager. Mais leur expédition n'aura rien d'une simple rendonnée. En effet confrontés à l'hostilité des habitants d'un village perdu au fond de la jungle, ils trouvent refuge au sommet d'une pyramide maya. Mais les six touristes vont bien vite comprendre qu'ils étaient peut-être plus en sécurité entre les mains des villageois...

 

Critiques: Les Ruines est l'adaptation cinématographique du roman éponyme écrit par Scott B. Smith qui l'a lui même décliné en scénario.

 

9782253123149.jpgLes ruines commence de manière classique quatre amis en vacances et une rencontre qui va bouleverser leur petit séjour et... ça s'arrête là!

the_ruins_horror_stills2.jpg 

 

En effet une fois la phase de présentation terminée la pression ne fait que s'accentuer. Tout débute lorsque nos protagonistes atteignent la dernière ville avant leur périple dans la jungle. ils se heurtent là à la barrière de la langue une fois les portes de la superbe station balnéaire de Cancun franchies. Viens alors la traversée de la jungle où ils vont devoir affronter la nature pour pouvoir retrouver leur chemin. C'est ensuite le tour des habitants du petit village semblant plus que rétissants à l'idée que ces touristes aillent profaner leur temple. Et enfin  voici venu le temps "des rires et des chants..." ou plûtot celui de la pyramide en elle même...

imagesCAKPYO08.jpg

the-ruins-pyramid

C'est une fois arrivée au sommet de la pyramide que tout se joue. Amy et ses amis (on dirait presque le nom d'un dessin animé.) commencent alors à entendre des voix et des sonneries de téléphone... Serait-ce le fruit de leur imagination ou ne sont-ils pas seuls..?

imagesCAX6HBVB.jpg

Avant d'être un film d'horreur Les Ruines est un métrage psychologique. Enfet nous pouvons assister à la longue descente aux enfers de chacun des personnages dont certains atteindront le point de non retour qu'est la folie où cauchemards, rêves et réalité s'entremêlent jusqu'à ne devenir qu'un tout. Jusqu'à quel point somme nous amis? Lorsque la faim et la soif nous tenaillent jusqu'où sommes nous prêt à aller? je ne pourrais moi même y répondre, mais comme dirait je ne sais quel écrivaint ou philosophe "c'est dans l'adversité que l'on entrevoit qui l'on est...".

r.jpg

Vient alors, à point, l'élément horrifique après mures réflexions j'ai pris la décision de ne pas en révéler la nature, tant je l'ai trouvée originale. J'ai eu l'occasion de voir des films en aborder à moitier le sujet mais jamais dans la même optique.

9b48acc2c221c18fefb0e9c0132d07af20090120202610.jpg

Notons enfin la présence d'une scène d'emputation tout simplement insoutenable qui a eu le mérite de me faire frémire.

1215858537_les_ruines_10.jpgruins_01.jpg

Pour finir, forcé de constater que Les Ruines fait figure d'OVNI dans le milieu des films ayant pour cadre des vacances entre amis tel Hostel, Touristas et consort.

 

Mon avis: Sans hésiter voici mon film référence de l'année 2008.

 

Votre fidel serviteur                Kane91800

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories