Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 17:47

imagesCAR7QWK9-copie-1.jpgRéalisateur: Kurando Mitsutake
Scénario: John Migdal, Kurando Mitsutake

Casting: Kurando Mitsunake, Jeffrey James Lippold, Domiziano Arcangeli

Durée: 1h28

Année: 2009

Pays: USA/Japon

Genre: Baston/Zombie

 

Résumé: Quelques années après le meurtre de sa famille, lors d'une agression qui lui coûta également la vue, un homme se rend à une prison pour se venger de celui qui est responsable de tous ses malheurs. Mais pour arriver à son but il va devoir affronter, sur son chemin, 7 tueurs plus redoutables les uns que les autres.

 

Critiques: Kurando Mitsutake est un amoureux du western et des chambaras il ne suffit, d'ailleurs, que de quelques minutes de visionnage pour le comprendre. Notre héro dont  ni le prénom ni le nom ne sont  communiqués (un peu comme la mariée de Kill Bill) semble être le rejeton de Zaïtoshi ( le samouraï légendaire et aveugle de la culture japonnaise), de Ogami Itto ( l'as du sabre de Baby kart) et Gary Cooper. Et à défaut de faire parler le colt il va faire parler le sabre et ça va saigner!!!!!

 

cq19_500x300SamuraiAven.gif

 

Notre héro et interprêté par.... Kurando Mitsuke lui même! Et oui notre réalisateur est partout! dérrière comme devant la caméra et il faut bien reconnaître que ça le fait. Certains diront que "c'est pas bien dure il ne dit que trois phrases dans le film!". Oui mais il faut quand même avouer que le mec en jette et qu'il n'as aucun mal à occuper le devant de la scène. Et puis l'absence de dialogues à rallonge n'est pas préjudiciable car les images nous montrent tout ce que l'ont doit savoir. A noter la présence de petit "Breacks Pédagogiques" qui nous explique certains points de la tradition des samouraïs, ça je trouve que c'est également un point fort car non seulement tu te régales visuellement mais en plus tu t'instruis!

 

4315919-FqC3Jj06UVdgmD9MpZ6j2x-mBRu2w2qsKre_cN-4RtulP9gocod.jpg

 

Et malgré ceci, Samurai Avenger, reste un film où on peut garder son serveau en position off, car le point fort de ce film, très second degrés c'est qu'il pisse le sang! On y retrouve tout le côté déjanté de film japonnais telque Hard Revenge Milly. Des personnages complètement Tarés et sur-joués on peut siter comme exemple, l'Hypnotiseuse (qui vous rends fou avec ses nichons), La sorcière enceinte et son armée de zombies et ma petite déception, Nathan Flesher le super vilain, complètement dingue et qui fait uniquement ce qu'il aime et qu'est ce qu'il aime..? C'est torturer et tuer des gens sans raison, qu'ils soient hommes, femmes où enfants. Dans ce cas pourquoi est-ce une déception me direz vous..? Tout simplement par ce qu'on ne le voit pas suffisament à mon goût.

 

imagesCA41A1V7.jpg

 

Le film est traité comme les films d'exploitation Grindhouse qui faisaient fureur dans les années 70 et début des années 80 ce qui donne du caché au tout. Rien y est oublié, les femmes légèrement vêtues, les geysers de sang, les membres emputés et les personnages loufoques.

 

samuraiavenger02.jpg

 

Mon avis: Vous l'aurez compris, Samurai Avenger: The Blind Wolf et un fan film rendant homage à bon nombre de Réalisateurs et à leurs oeuvres. Le tout sur un ton rythmé et très second degrès laissant la part belle aux combats sanglants. Malgré quelques imperfections plus ou moins dérengeantes, le film se regarde avec plaisir.

 

 

Ma Note: 6,5/10

 

 

Kane91800

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 17:45

suker-punch.jpgRéalisateur: Zack Snyder

Scénario: Zack Snyder

Casting: Emily Browning, Abbie Cronish, Jenna Malone, Vanessa Hudgens, Jamie Chung, Oscar Isaac

Durée: 1h50

Année: 2010

Pays: USA

Genre: Baston/SF

 

 

Résumé: Enfermée injustement, Babydoll réussit à convaincre Rocket, Amber, Blondie et Sweet Pea, qui elles aussi sont captive, à s'échapper de leur géôle. Elle vont, pour cela, devoir se battre dans un univers fantastique où se croisent des samuraïs géant, des robots et autres soldats nazis...

 

 

Critiques: Pas facile de résumé, Sucker Punch... Après son Down of the Dead aka l'Armée des Morts (qui a presque suplanté son model (Zombie de Georges A. Roméro), les Spartiates de 300 et les super-héros à la gueule de bois de Watchmen, Zack Snyder est de retour avec ce qui est propablement son oeuvre la plus personnelle. Mais malheureusement oeuvre la plus personnelles ne rime pas forcément avec oeuvre la plus réussie...

 

article_3003-CIN-SUCKERPUNCH.jpg

 

Réussi, Sucker Punch l'es visuellement et je dirais même qu'ils nous en met plein la gueule! L'univers créé de toute piècxe par Zack snyder est tout simplement ahurissant. Et je dois avouer, quit à me faire tuer par mon amoureuse, que voir une bande de jolies filles se fighter contre des samouraïs géant dans de tels décords c'est tout simplement intense...

 

Sucker-Punch-14 

 

 

Mais malheureusement l'histoire qui en fait est trois histoiresallez seule,  est assez brouillone, le pauvre mec qui a loupé cinq minutes du film ne sais plus où il habite. Une jeune fille dont la mère est décédée, voit son beau-père tenter de la tuer elle et sa petite soeur à fin d'hériter de, l'apparemment grande, fortune de sa mère. Ayant eu la petite soeur mais pas la grande le beau-père la fait enfermer dans un hopital psychiatrique où il parvient à convaincre le chef infirmier de la faire lobotomiser.

On retrouve un peu plus tard cette même jeune fille, appelée Babydoll dans une maison close d'où, en compagnie de ses quatre copines elle va tenter de s'échapper.

Et pour finir on retrouve de nouveau Babydoll accompagnée, une nouvelle fois, de ses copines dans un monde post-apocalyptique, où, sous les ordres "Du Sages" elles vont devoir se battre contre des samuraïs géants, des dragons, des soldats nazis et un train piégé qui fonce sur une ville....

 

photo-sucker-punch-2011-3.jpg

 

Pffffff.... Difficile de s'y retrouver dans tout ça et il faut se dire que ces trois histoires sont liées... De plus là où Zack Snyder avait réussi à sublimer la quintessence et la virilité de l'homme dans son sublime 300, il a du mal à mettre en valeur la sensualité toute féminine de ses héroïnes...

 

Sucker-Punch-07.jpg

 

Mais Zack Snyder, c'est avant tout un mec de terrain, un mec qui est capable de te rendre n'importe quelle scène de baston épique et c'est ce qu'il fait dans Sucker Punch, où, les scènes d'actions ressemblent à un jeu vidéo avec ses petit soldats et son bosse, à affronter,  pour passer au niveau suivant!

 

sucker-punch-2-10381363zrjkj_1798.jpg

 

Mon avis: la quasi perfection visuellement parlant, mais peu beaucoup mieu faire au niveau du scénario.

 

 

Ma Note: 7/10

 

Kane91800

 

sucker-punch-emily-browning.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 01:45

shut_up_kick-ass_poster.jpgRéalisateur: Matthew Vaughn

Scénario:  Matthew Vaughn, Jane Goldman

Acteur: Aaron Johnson, Chloë Moretz, Nicolas Cage, Christopher Mintz-Plasse

Durée: 1h52

Année: 2010

Pays: Royaume-Uni/USA

Genre: Baston/Super-Héro

 

 

Résumé: Dave Linzewski est un lycéen inexistant aux yeux des autres même le décé de sa mère n'y change rien. Un jour il décide de devenir un super-héro mais il n'a ni super-pouvoirl ni gadgets... Lors de sa première expédition il est gravement bléssé et expédié tout droit à l'hopital. Malgré ce contre temps il persévère et peu de temps après sa sortie il sauve la vie d'un homme devant une foule ébahie. Et devient une célébrité sous le nom de KICK ASS lorsque son exploit est diffusé sur YOUTUBE. C'est alors qu'il rencontre un duo de super-héros bien plus professionnel que lui et que la pègre se met à le recherhcer... Que la fête commence!!!!

 

 

Critiques: Matthew Vaughn est un réalisateur touche à tout, après le polard Layer Cake et le comte fantastique Stardust le voici de retour avec un film de super-héro: KICK ASS!!!

 

KickAss1_gallery_primary.jpg

 

 

Oubliez tout ce que vous avez vu précédemment. Exit les Spiderman, Superman, X-men et autre Batman, et dites bonjour à KICK ASS. Sous ses airs de Teen Movie, le métrage, comme son nom peut le laisser présager, est un véritable "coup de pied dans le cul".

 

 

KickAss4.jpg 

La première partie du film nous présente notre personnage principal, Dave, qui a pour rêve de devenir un super-héro face à l'injustice qu'il vit au quotidien. Notamment lorsque, aux prises avec deux délinquants, il se laisse dépouiller sous les yeux d'un riverain qui, observant la scène de sa fenêtre, ne daigne même pas bouger le petit doigt. Peut-être vous même avaez déjà été dans le rôle de la victime et attendiez que quelqu'un vienne vous aider et comme notre héro vous avez dû vous résigner à vous débrouiller seul. Mais à leur place auriez vous réagi en héro? Dave lui a décidé de franchir le pas et de devenir le Botteur de Cul attitré des méchants.

 

b22d80a8abeafd66513a3d078af25ddb.jpg

 

Dans la second partie débarquent deux nouveaux héro masqués Big Daddy et HIT GIRL qui motivés par des raisons bien plus profondes que celles de Dave ont un pressant besoin de vengeance.

 

514997--kick-ass-de-matthew-vaughn-en-2010-637x0-5.jpg

 

Big Daddy est interprêté par un acteur qui, je le pensais, avait perdu tout son talent, Nicolas Cage. Mais il fait là un comeback réussi dans le rôle d'un super-héro aux allures de Batman.

 

kick-ass-clips-2-4-10-kc.jpg

 

Mais la vrai grosse, que dis-je, énorme surprise du métrage est incontestablement Chloë Moretz qui campe le rôle de virevoletante HIT GIRL, le petit plus du film, même si ce dernier est déjà drôlement à la hauteur. La prometeuse actrice, qui à l'époque du film était âgée de 11 ans nous livre une performance remarqué et remarquable, les scènes d'action où elle est présente n'ont rien à envier aux films de la Shaw Brother en terme d'art-martiaux et les gunfights sont un aperçu de ce que serait un Matrix revisité par un John Woo de la grande époque, sans oublier les petites répliques qui tuent. 

 

kick-ass-hit-girl.jpg

 

Parlons donc de ces scènes d'action. Même si les protagonistes sont en majorité des ados voir des enfants elles sont sans concession et ne nous épargnent rien, particulièrement lors d'une scène de combat dans un appartement entre HIT GIRL est des traficants de drogues où l'on assiste à un vestival de M.V.N.I ("Membre Volant Non Identifiés" terme tout simplement génial que j'ai emprunté à l'auteur d'un article sur un autre site, j'espère qu'il m'en excusera) digne d'une Black Manba dans Kill Bill. Les Gunfights ne sont pas en reste, une petite pensée pour la scène où HIT GIRL (et oui encore elle) doit affronter toute une "armée" dans un Building pour pouvoir atteindre le méchant du film.

 

kick-ass-3.jpg

 

Un film de super-Héro ne serait rien sans un super-méchant, en l'occurrence là ils sont deux, ou presque, on y trouve Franck D'Amico, une sorte de Lex Luthor de New-York et son Fils Chris alias Red Mist à la voiture digne d'un Fast and Furious

 

500full.jpg

 

Pour ne pas gâcher la fête, KICK ASS, est porté par une bande originale de tout première ordre, chaque morceau joué dans le film est en parfait adéquation avec la scène qu'il habille. Mension spéciale à la chanson du générique de fin (Make me Wanna Die interprété par le groupe The Pretty Reckless) qui nous laisse encore plongé dans le film jusqu'à la dernière note.

 

KickAssRedMistSm.jpg

 

 

Mon Avis: KICK ASS est probablement, en compagnie de The Dark Knight (qui joue tout de même dans un autre cours), le meilleur film de super-héros jamais réalisé, tout simplement par sa façon de traiter le sujet d'une façon qu'on avait encore jamais vue. Pour conclure, KICK ASS c'est de l'Humour, des Cascades, de l'Humour en cascade!!!!! Vivement le 2 prévu pour 2012 (J'espère qu'il sortira avant le 21 décembre date de la fin du monde)

 

kick-ass-poster-6-copie-1.jpg

 

 

 

Ma Note: 10/10 (et oui j'ai osé! et Alors????? Ca change du 1/10 du film d'hier...)

 

 

Votre Fidel Serviteur                                 Kane91800 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 11:41

Fatal-Move-copie-2.jpgRéalisateur: Dennis Law

Scénario: Dennis Law

Casting: Sammo Hung, Simon Yam, Niu Tuem, Danny Lee, Jacky Wu

Durée: 1h56

Année: 2008

Pays: Hong-Kong

Genre: Baston/polar

 

 

Résumé: Une branche des toutes puissantes Triades est acculée par la "malchance", meutres, kidnapping, intervention de la police, tout va contre eux... Il ne faut pas longtemps à leur chef pour comprendre qu'une Taupe est parmi eux....

 

 

Critiques: 30 premières minutes tout simplement pompeuses puis à ma grande et bonne  surprise le film se débride et de viens un joyeux n'importe quoi. Une histoire d'infiltration, de guerre entre police et mafia, de mafia contre mafia, de trahison, de combat au sabre et de Gunfight.  Du pure bonheur!!!!! Comme quand t' ouvres tous les pots de glaces que t'as à la maison, que tu mets tout dans un gros saladier que t'arrose le tout de sauce chocolat, que tu recouvres ça de chantilly rajoute les petites paillettes de toutes les couleurs et que tu termines avec la serise au dessus....

 

5c3e_1.jpg

 

 

Fatal Move c'est un peu tout ça. Le réalisateur à mélanger tout les genres qui fond le succé du cinoche de H-K. Sans oublier un casting de dingue, juste pour en siter deux Sammo Hung ( le petit gros de la série le Flic de Shanghaï) et la nouvelle star du cinéma d'action made in H-K Jacky Wu (Legendary Assassin).

 

Fatal-20Move1.jpg

 

Mais moi ce qui m'a vraiment plus ce sont les scènes de combat qui sont réalisées à l'ancienne, 1 mecs (Jacky Wu) contre tous ça nous donne Une multitude de bras coupés, de têtes qui tombes, de geyser de sang et pas une goutte de sueur pour notre Jacky.... Trop Fort le mec. Et il faut vraiment pas oublier ce que j'ai attendue et que beacoup on attendut avant moi la baston finale entre Sammo et Jacky. Tout simplemnt mémorable....

 

vlcsnap-45275.jpg

 

 

 

Mon avis: Fatal Move c'est vraiment n'importe quoi, mais (mis à part les 30 premières minutes) ça déchire!!!!! Les asiatiques oses tout rien ne leur fait peur! Mais fatal Move c'est aussi un film qui ne plaira, je pense qu'aux amateurs du genre.

 

3938610leoou.jpg

 

 

Ma Note: 7/10

 

 

 

Votre Fidel Serviteur                                      Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 09:40

the-machine-girl.jpg

Réalisateur: Noboru Igochi

Scénario: Noboru Igochi

casting: Minase Yashiro, Asami, Kentari Shimasu

Durée: 1h36

Année: 2007

Pays: Japon:

Genre: Baston/Gore

 

 

Résumé: Le frère d' Ami qui était continuellement harcelé par une bande de jeunes a été assassiné par ces derniers. La jeune fille décidée à le venger va malheureusement se heurter à des Yakusas car le leader de la bande n'est autre que  le fils d'un puissant chef de clan... Malgré tout elle tente le coup mais elle se fait capturer, torturer et couper le bras gauche. Ayant survécu elle décide de se faire gréffer une énorme mitraillette en guise de prothèse!!!!!!

 

 

Critiques: The Machine Girl c'est avant tout un film complètement barré! Une de ces rare pelloche qui nous fait bander rien qu'à regarder la bande-annonce et qui réussit la prouesse de réaliser tous nos phantasmes d'ado attardé shooté aux mangas .

 

bras-3.jpg

 

Noboru Igochi ne fait éffectivement pas dans la demi-mesure et enchaine les scènes de bastons pures et dures et des idées sorties  de la tête d'un ado acroc au emphéte à une vitesse allucinante. Au programme sushis à base de doigts, ninjas yakusas, le soutif foreuse, le fameux bras mitraillette et bien d'autres....

 

images-copie-5.jpg

 

 

 

 

Oui c'est vrai que The Machine Girl fait dans le dégueulasse et la sur-enchère et ne nous ménage pas pendant plus de 1h30 quitte à nous foutre une grosse indigestion et à passer le week-end aux chiottes, mais c'est tellement bon.... C'est un peu comme lorsque l' on sort en boite et que l'on se met une grosse caisse avec ses potes tout en sachant que l'on va passer son temps à gerber le lendemain... On s'en fout! L'important c'est de sur-kiffer l'instant présent.

 

09.jpg

 

Cette pépite nippone est un vrai manga live pleine de références telque Evil Dead, Planet Terror ou encore le space opéra COBRA mais il se rapproche un peu plus du Full Metal Yakusa de Takashi Miike.

 

the-machine-girl-minase-yashiro12.jpg

 

Ne cherchez pas une histoire aboutie, une cohérence quelconque et des persos profonds, The Machine Girl c'est un putain de BORDEL, une grande FOIRE au n'importe quoi et qu'est ce que c'est bon.... CULTE!!!!!

 

21.jpg

 

 

 

 

Mon Avis: Si t'aimes Les écolières japonaises psychopates, les ninjas et les yakusas, ce film est pour toi!

 

Ma Note: 9/10

 

 

 

Votre Fidel                   Kane91800

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 10:53

affiche-crows-zero.jpg

 

Réalisateur: Takashi Miike

Scénario:Shogo Muto

Casting:Shun Oguri, Shunsuke Daitô, Suzunoke Tanaka

Durée:2h09

Pays:Japon

Catégorie:Grosse Baston

 

 

Résumé:Genji fait sa rentrée au lycée Suzuran, aussi appellé le lycée des Corbeaux. Genji, dont le père est un dangereux chef Yakuza veut réussir là où son paternel à échouer des années plus tôt, devenir le Boss de Suzuran.

Mais pour cela il devra affronter les différentes bandes composant le lycée et surtout Serizawa un redoutable combattant qui semble, lui, le mieu placé pour devenir le Maître de Suzuran.

 

Critique: Crows Zero est inspiré des mangas Crows et Worst de Hiroshi Takahashi.

7734473Crows Zero est certainement l'une des meilleures adaptations de mangas bien loin devant le LAMENTABLE Dragonball Evolution et le pas si mal Initial D.

Takashi Miike nous livre là un film sans complexe, je suis même prêt à parler de fan film, tant le style narratif se rapproche de celui du matériau original.

le film pourrait se résumer à un mot "Baston". Mais au-delà de ça on éprouve tout de même du plaisir à suivre l'odyssée du beau et solitaire Genji seul contre tous dans un univers bourré de personnages plus colorés les uns que les autres et où reigne la violence et l'anarchie les plus totales.

Crows-20Zero_07.jpg

Il y a aussi Sérizawa, le prétendant numéro 1 au poste de Boss. Un drôle de bonhomme pas très grand au physique loin de ressembler à celui d'un top model, mais qui reste cependant un excellent combattant respecter de tous (à part peut-être de Genji). Sérizawa n est pas du genre à user de son statut, d'un naturel plutot espiègle il est à l'instar d'autres personnage l'élémént "comique" du film et ce dès la scène d'ouverture où, chevauchant une mobilette qu'il a dans un premier temps du mal à maitriser, il est poursuivi par la police fatiguée de ses méfaits.

crowszero1128.jpg

Tout ce petit monde se retrouve dans un affrontement final d'anthologie, un peu dans la ligné de 300. Un grand moment de bravoure!

 

crows0-9001-a.jpg

 crows_zero_photo_1.jpg

gif_crows-zero-photo-de-presse_.gif

Mon avis: Si on avait eu la chance d'avoir Genji et Serizawa dans Never Backdown le film aurait eu un tout autre intérêt...

 

Votre fidel serviteur                                          Kane91800

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Baston
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories