Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:05

Stuck--TRUEFRENCH---DVDRiP-.pngRéalisateur: Stuart Gordon

Scénario: John Strysik, Stuart Gordon

Casting: Mena Suvari, Stephen Réa, Russel Hornsby

Durée: 1h22

Année: 2007

Pays: USA/Royaume-Uni/Canada

Genre: Thriller

 

 

Résumé: Brandi, jeune aide soignante, vient d'apprendre qu'elle est pressentie pour une promotion. Le soir suivant cette annonce, Elle sort en boite de nuit avec une de ses amie. En rentrant chez elle après avoir bu et s'être droguée Brandi renverse un Tom un néo-sans abrit. Ne sachant que faire et ayant peur des répercutions que cela pourrait avoir sur sa vie elle le ramène dans son garage.

 

 

Critiques: Voici le retour de Stuart Gordon, réalisateur à la vision lofcraftrnienne de l'horreur plutot aigiue (on lui doit notamment le culte Ré-Animator ou From Beyond). Mais cette fois-ci il se lance dans un nouveau genre, le thriller.

 

stuck2.jpg

 

Cette fois pas de zombies, de savants fous où de démon, le vrai monstre c'est le monde d'aujourd'hui. Le film est d'abord le parallèle social des deux personnages principaux. D'abord Brandi une jeune aide soignante serviable attentionnée et qui est sur le point d'avoir une promotion. Vient ensuite Tom un homme sur-diplômé qui a perdu sont boulot de cadre et qui se fait mettre à la porte de son appartement.

 

stuck1.jpg

 

Le film se concentrera en premier lieu sur Tom qui une fois mis à la rue se précipite dans l'ANPE local pour un rendez-vous devant lui amener un emploie. Mais une fois arrivée, lui qui avait rendez-vous à 13h00, doit patienter trois heure de plus avant que l'on accepte de s'occuper de lui et là on lui annonce qu'il n'est pas dans le fichier et qu'il doit reprendre toutes les procédures à zéro avec la froideur d'un serpent. C'est ainsi qu'il se met à érer dans les rue de la ville, qu'au final il semble ne pas si bien connaitre que ça...

 

stuck3.jpg

 

 

C'est tout l'opposé de Brandi une aide soignante prévenante qui va obtenir une promotion, mais à la seul condition de fournir plus de travail qu'elle n'en fait déjà. D'ailleurs juste après lui avoir annoncé son éventuelle prompotion sa supèrieur lui demande de venir effectuer un remplacement le lendemain. Mais Brandi est également une fétarde et c'est ainsi qu'on la retrouve dans une boite de nuit à boire et à se gaver d'extasys le soir même.

 

stuck.jpg

 

C'est alors que ces deux monde vont se télescoper au sens propre comme au figuré. Ce qui nous fait passer, brutallement,de la cronique social au survival. une fois l'accident survenu on commence à assister à la descente aux enfers de Brandi, dans un premier temps pleine de bonnes intentions, la jeune femme va peu à peu changer de personnalité et devenir le contraire de ce qu'elle était. Prévenante au début du film sa gentillesse et sa douceur vont peu à peu s'éffilocher, ce qui aura pour conséquence de la marginalisé. C'est ainsi qu on va la voir traverser la ville avec Tom coincé dans son pare brise. Après une tentative infructueuse de le laisser, incognito, à l'hopital elle le raménera finalement, toujours encastré, dans son garage. C'est là que tout va changer également pour Tom, qui lui va être emporté par une incommensurable envie de vivre alors que peu de temps avant il ne croyait plus en rien.

 

  3673184ddqbl-copie-1.jpg

 

Servi par Une Mena Suvari et Stephen Réa en grande forme Stuck prends alors la tournure d'un semi huis clos où chacun fera tout ce qu'il peut pour sauver tout ce qui peu encore l'être de sa vie. Tout ça relevé par un peu d'humour noir et des scènes sanglante qui ne ternisse en rien la porté sociale du film.

 

Mon Avis: Une très bonne surprise que ce Stuck, Stuart Gordon ayant su savament doser drame, comédie et gore.

 

 

 

Ma Note: 7/10

 

                                                                                                                    kane91800

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Thriller
commenter cet article
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 01:25

Big_Tits_Zombie_3D.jpgRéalisateur: Takao Nakano

Scénario: Takao Nakano

Casting: Sola Aoi, Risa Kasumi, Mari Sakuraï

Durée: 1h13

Année: 2010

Pays: Japon

Genre: Zombie

 

 

Résumé:  Léna est une jeune et sexy strip-teaseuse sans un rond, qui vit dans une minuscule pièce avec ces quatres collègues. Un jour nos cinq bimbos tombent, par hazard, sur une porte les menant à une pièce cachée, remplie de divers objet ayant rapport avec l'occultisme. L'une d'entre elles y découvre un ancien grimoire et en lisant une de ses pages à haute voix elle réveille par erreur les morts.

 

 

Critiques: Tout est dans le titre!!! Le film marque déjà sa différence avec une scène d'ouverture qui en dit long et un générique dans le genre "Grindhouse". le film dévie au final vers un style Vixen initié par le défunt Russ Meyer. Ce type de films, ayant pour héroïnes des jeunes femmes avec une poitrine à faire rougir Pamela Anderson, dispose de scénarios pas franchement recherchés mais où la violence et le comique fond bon ménage.

 

big-tits-zombie-slideshow-pic.jpg

 

C'est clairement le résultat visé ici! On y retrouve dès le début du film Lena qui se réveille aux côté d'un SDF qui lui apprend que la nuit précédente alors qu'elle était complètement bourrée, elle s'est allongée près de lui dans une maison en  carton avant qu'ils fassent l'amour, petit problème elle ne se souvient de rien.

 

BigTitsZombie32.jpg

 

Mais attention, B.T.Z n'est pas un film porno, et nous propose que des passages vaguement érotiques, un sein par ci, un autre par là. C'est aussi un vrai délire "zombiesque" comme seul les japonais peuvent se permettre de nous livrer. C'est ainsi que l'on peut assister à une attaque de sushis zombie, suivit de la vengeance  "du vagin cracheur de feu" c'est totalement dément! Le gore y est allègrement présent, on peut y noter de nombreuses batailles contre les zombie à coup de tronçonneuse et de sabre (tout cela bien entendu avec nos héroïnes vêtues d'un simple short et d'un soutif...)!

 

e82bbfd6-1d8c-4b60-8b61-9ccb20412701_b.jpg

 

Mon Avis: Mais où les Japonais vont-ils chercher tout ça? Le film qui est sortie en salle en 3D n'est peut-être pas à la hauteur de l'américain  Zombie Stripers, qui partage sensiblement le même scénario, mais c'est quand même un putain de délire qui fleure bon les année 70...

 

Mon Avis: 6,5/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                                                 Kane91800

 

  

 

 

 

Lien Telechargement: Big Tits Zombie VOSTFR
 
 
 
 
Repost 0
Published by Kane91800 - dans Zombie
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 11:10

poster alien raidersRéalisateur: Ben Rock

Scénario: Julia Fair, David Simkins

Casting: Carlos Bernard, Mathew ST.Patrick, Courtney Ford,

Durée: 1h25

Année: 2008

Pays: USA

Genre: Science-Fiction/Action

 

 

Résumé: Un commando armé débarque dans un super- marché juste avant la fermeture et prend les derniers clients ainsi que le personnel en otage. Mais ce qu'il veut ce n'est pas la recette du jour, ils sont à la recherche de quelqu'un ou de quelque chose...

 

 

Critiques: Marqué de l'influence de The Thing (John Carpenter) voir de The Faculty (Robert Rodriguez, Alien Raiders fait partie de ces films qui on ne sait pourquoi ne possède pas de distributeur en france que ce soit au niveau des salles ou en DVD. Pourtant ce métrage à petit budget dispose de nombreux atouts.

 

Alien_Raiders.jpg

 

A commencé par sa réalisation le film est extrêmement bien ficelé. Il ne nous faut pas une demi-heure pour que le commando débarque et qu'une fusillade éclate. De plus les informations sur les intentions du commando nous sont distribuées tout au long du film ce qui permet de faire monter la pression et tout ça sans explications innutiles, ce qui devient rare de nos jour, le film va droit au but.

 

alien-20raiders-20monster.jpg

 

Le scénario nous livre aussi un affrontement psychologique entre les otages et leurs geôliés, Affrontement où l'incompréhension des captifs qui contraste avec l'agressivité du commando, qui eux n'ont qu'une envie, exécuter leur mission coûte que coûte, donne du relief au film.

medium_alienraiders_io9_flv.jpg

  Le tout est servi par des acteurs très convaincants (les plus connus étant issus de série TV) qui sont excellent dans ce huis-clos. le film fut doté d'un budget limité, mais cela n'empêche pas d'avoir un métrage non avart de scènes d'actions. Les maquillages et les effet spéciaux n'ont rien à envier aux plus grosses productions.

 

imagesCAY427LX.jpg

 

Seul petit bémol la fin un peu trop convenue... Mais bon il ne faut pas bouder son plaisir, Alien Raiders, malgré son affiche que je qualifierai de pas très aguichante et de son petit budget Alien Raides reste une excellente série B.

25f36ep.png

  Mon Avis: Encore un bon film que j 'ai fahi laisser échappé... Ouf!!!!

 

 

Ma Note: 7/10

 

  Votre Fidel Serviteur                                                                                     Kane91800

 

 

 
 Lien téléchargement: Alien Raiders VOSTFR





 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Science Fiction
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 11:02

1453168777 small 1

 

Conscient que pour certain il est frustrant de lire des critiques et de ne pas pouvoir le film pour se faire sa propre idée, j'ai décidé de mettre a disposition des films non licenciés* et sous-titrés. La plupart des rips et des sous-titres ne seront pas de moi mais je m'attacherai à les réencoder pour les rendre accessible à tous.

 

 

 

 

Votre Fidel Serviteur Kane91800

 

 

 

 

* Films n'ayant pas de distributeur en france.

Repost 0
Published by Kane91800
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 16:08

KICK_ASS_2_Balls_to_the_Wall_by_reservoiredwolf.jpg

 

Voici une bonne et une mauvaise nouvelles pour les fans de KICK ASS. Initialement prévu pour 2012 la suite des avenrures du plus geek des super-héros, voit sa date de sortie repoussée à on ne sait quand... La faute à un planing sur-chargé pour le réalisateur scénariste Matthew Vaughn. En effet alors que son dernier film X-MEN: Origine va bientôt sortir en salle, il se dit que le réalisateur va signer pour une nouvelle trilogie. Ce qui lui laisse, par conséquent, peu de temps pour bucher sur le scénario de KICK ASS 2 et comme il a conscience que le premier opus était de qualité il ne veut pas une séquelle foireuse, ce qui est tout à son honneur. ça c'est pour la mauvaise nouvelle.

 

Pour la bonne voici la possible histoire qui a franchement de la gueule!

 

Après que Franck D'Amico et son gang se soient fait "botter le cul" par Kick Ass et Hit Girl, Chris alias Red Mist (le fils de D'Amico) décide de se venger. Et pour ça il va suivre un entrainement intensif en art-martiaux et pleins d'autres trucs que doit savoir faire un vrai méchant. Mais ce n'est pas tout il va recruter, sur internet, une armée d'ado qui rêvent, eux aussi,  de devenir de vrais super-vilains pour en finir avec Dave et Mindy. Seul problème nos deux héros ont décidé de ranger leurs costumes au placard...

 

 

Comme vous avez dû le comprendre l'histoire tournera surtout autour de Red Miste où comment devenir un super-vilain! Les auteurs du comics, Mark Millar et John Romita Jr, qui ont participé à l'adaption ciné, nous promettent une baston mémorable entre une armée de super-vilains d'un côté et une armée de super-héros de l'autre. Aux vues des scènes de baston plutot musclées du premier opus on peut s'attendre à du tès lourd. (pour ma part je signe tout de suite pour un final à la Crows Zéro!!!)

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans News
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 12:12

Jack-Brooks-tueur-de-monstres.jpgRéalisateur: Jon Knautz

Scénario: John Knautz & Trevor Matthews

Casting: Trevor Matthews, Robert Englund, Rachel Sharksten

Durée: 1h25

Année: 2008

Pays: USA

Genre: Monstres/Comédie

 

 

Résumé: Etant petit Jack, faisant du camping avec sa famille, assita impuissant au massacre de cette dernière par un monstre, Des années plus tard, alors que personne ne crut à son histoire, Jack enchaine les rendez-vous chez son psy, son boulot de plombier et des cours du soir. Mais un jour alors qu'il effectue des travaux chez son prof, il réveille accidentellement, une force démoniaque....

 

 

Critiques: Jack Brooks rends homage aussi cinéma d'exploitation américain et ça c'est que du bonheur, car le Réalisateur, Jon Knautz, à totalement réussi son paris.

 

image1.jpg

 

On a tout d'abord cet Anti Héro qu'est Jack, traumatisé depuis le massacre de sa famille il a du mal à s'intégrer à la société, c'est un sorte de marginal. On a le sentiment qu'il végète en attandant quelque choses, comme si il savait que sa vie ne se résumait pas à la plomberie, une petite amie plus qu'hiritante et des cours du soir sans intérêt, mais à un dessein plus profond. Trevor Matthews, qui joue le rôle de Jack, campe parfaitement le rôle de cet homme sans envie, qui voit du jour au lendemain son existance changer et prendre du relief avec l'arrivée de ses monstres à qui, même si ils n'y sont pour rien, il va faire payer, inconciemment ou non, ce qui est arrivée à sa famille.

 

Jack_Brooks_3.jpg

 

On retrouve également la présence d'une des figures enblématique du cinéma fantastique des année 80, Monsieur Robert Englund (Le seul est unique Freddy Kruger)! Il campe ici le rôle d'un professeur de physique complètement illuminé, qui tout de même vole la vedette à Jack une bonne partie du film. Car c'est par lui que tout arrive, Jack étant le déclancheur en réveillant le mal, lui deviendra le réceptacle! Et c'est de lui que viendront la plupart des passages comico-gores, on y retrouvera notamment une petite référence à BrainDead.

 

Jack_Brooks_2.jpg

 

La réalisation plutot classique tient formidablement bien la route, le film est rythmé et c'est avec plaisir que nous suivons l'histoire même si le scénario n'as rien de réellemnt original. Et franchement pour une fois ce n'est pas plus mal d'avoir un réalisateur qui ne "pête pas plus haut que son cul", il fait ce qu'il peut avec ce qu'il a sans jamais cherhcer à en rajouter!

 

Jack-brooks-1.jpg

 

 

Mon Avis: Encore un Direct to DVD qui aurait mérité les honneurs de la salle....

 

 

 

Ma note: 7,5/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                     

 

 

                                                                                                                                                                      KaNe91800

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Monstre
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 10:50

Exorcismus388x557-copie-1.jpgRéalisateur: Manuel Carballo

Scénariste: David Munoz

Casting: Sophie Vavasseur, Stephen Billington, Doug Bradley

Durée:1h37

Année: 2010

Pays: Espagne

Genre: Horreur

 

 

 

Résumé: Depuis son anniversaire Emma n'est pas comme d'habitude, elle a des pertes de connaissances, et ne se souviens pas de certaines choses qu'elle fait... Ces parents pensent qu'elle a besoin d'un médecin, Emma, elle, pense que ce d'ont elle a beson c'est d'un exorciste...

 

 

Critiques: Chouette! Un nouveau petit film d'horreur venu du pays du Chorizo! En plus sur la jacquette y a écrit "Par les Producteurs de [REC] "! On va encore bien avoir à la trouille!!!!!

 

6QK3SR.png

 

Bah non! Exorcismus est un film déservi pas son casting nul, La jeune Sophie Vavasseur (Emma) n'as pas le niveau pour jouer une ado possédée (où pas), il est clair qu'elle n'a rien à voir avec une Linda Blair (L'Exorciste)  qui pour le coup était vraiment "habitée".  On a continuellement le sentilment qu'Emma va se taper un barre de rire à chaque scène, si ça, ça te tue pas un film d'horreur.... La moindre des choses pour ce type de film c'est d'avoir au moins une actrice convaincante...

 

exorcismus_640x360_07.jpg

 

Le Père Taylor est tout aussi mal interprêté par Stephen Billington, qui lui ne donne pas le sentiment de toujours avoir envie de rire, mais qu'il est trop à l'étroit dans sa soutane.

 

exorciuxu.jpg

 

La réalisation elle même laisse à désirer, le film est la plupart des scènes sont constituées de plans extrèmement court, ce qui ,dans certains cas peut dynamiser un film mais là ça ne comble absolument pas les lacunes d'un scénario faible malgré une tentative de rebondissement à la fin du film, qui encore une fois nous est révélé sous-forme de flashback....

 

exor3.jpg

 

Mon Avis: Comme vous pouvez le constater rien de spécial à dire sur Exorcismus, c'est du déjà-vu et revu! A ceux qui pense toujours que le cinéma de genre espagnol Trône sur le monde, voici la preuve que son royaume est sur le déclin.

 

 

Ma Note: 3,5/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                             Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 21:32

Troll-Hunter-film-Poster-01-706x1000.jpgRéalisateur: Andre Ovredal

Scénario: Andre Ovredal

Cating: Otto Jespersen, Glen Erland Tosderud, Johanna Morck, Hans Moren Hansen

Durée: 1h39

Année: 2010

Pays: Norvège

Genre: Monstre

 

 

Résumé: Un groupe d'étudiants enquête sur un homme mysterieux accusé par certain d'être un braconnier tueur d'ours. Mais une nuit, alors qu'ils le suivent dans la forêt, ils découvres la vérité... Hans, l'homme mystèrieux, ne chasse pas l'ours mais les Trolls!

 

 

Critiques: Les pays scandinaves deviennent de plus en plus prolifiques en ce qui concerne la production de films de genre. Et The Troll Hunter en est un exemple.

Le réalisateur à décidé de faire de cette chasse un Projet Blairwitch façon troll.

 

TheTrollHunter3.jpg

 

 

Il n'y a qu'à voir les première minutes du film pour s'en convaincre tout comme le Projet Blairwitch le métrage s'ouvre avec des textes introductifs qui expliquent comment les vidéos ont été retrouvées. Mais contrairement au Projet Blairwitch le réalisateur prend le parti de nous montrer les affreuse bêbêtes sous toutes les coutures, ce qui tue l'aspect documentaire souhaité (même si les FX sont plûtot réussis) alors que le Projet Blairwitch, en ne nous montrant rien nous permetait d'y croire.

 

The-Troll-Hunter-Caps-Teaser-Trailer.jpg

 

Même si la réalisation est techniquement maîtrisée, je me suis enmerdé ferme pendant une bonne partie du film. Une première partie super lente, des attaques de monstres qui n'ont même pas de quoi faire peur et à peine de quoi faire rire. De plus le film est peuplé de dialogues expliquant qu'il existe différentes sortes de trolls, ce qu'il mange que les rayons du soleil peuvent soit les faire exploser, lorsqu'ils sont jeune, ou les transformer en statue, lorsqu'ils sont vieux. Ah oui j'allais oublié le plus incroyable (pour ne pas dire drôle) c'est qu'il déteste les chrétiens et tout ce qui s'y rapporte! On se croirait presque un épisode de Chasse et Pêche...

 

the-troll-hunter-2010-3.jpg

 

La fin du film est des plus classiques, enfin bref rien de bien innovant au pays des Vikings mis appart peu-être le sujet abordé...

 

936full-the-troll-hunter-screenshot.jpg

 

Mon Avis: Pas un mauvais film mais pas à la hauteur du Buzz annoncé.

 

 

 

Ma Note: 5.5/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                     Kane91800 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Monstre
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 18:06

imagesCA9OKKDG.jpgRéalisateur: James Rabbits

Scénario: James Rabbits

Casting: Tabrett Bethell, Freya Stafford, Andy Whitfield

Durée: 1h33

Année:2010

Pays: Australie

Genre: Survival

 

 

Résumé: Alors qu'elle passe la nuit dans un motel en compagnie de son fiancé, Beth, enceinte,  est enlevée. Elle se réveille quelques heures plus tard dans une baignoire remplie de glace et constate qu'on lui a enlevé son bébé. Alors qu'elle rencontre d'autres jeunes femmes dans sa situation, Beth n'a plus le moindre doute, il faut qu'elle retrouve sa fille.

 

 

Critiques: Décidément il ne fait pas bon vivre en Australie.... Entre les crocodiles géants, les zombies, les extra-terrestres, et les psychopates, voilà qu'on arrache les bébés du ventres de leurs mères.

 

Sous ces airs de la série télé Le Prisonnier version femme à qui on a enlevé sont bébé, The Clinic et filmé avec ce petit truc qui nous permet de reconnaitre un film australien à 1000 km, la fameuse lumière jaune, chaude et poisseuse. On retrouve d'ailleurs dans le début du film un peu de Wolf Creek. Mais là pas de psychopates mais "juste" une mère prêtes à tout pour retrouver son enfant.

 

2nvx892.jpg

 

L'ensemble est plutot bien mené on se met assez vite dans l'histoire et on suit presque avec plaisir Beth. Le fait de situer l'intrigue dans une espèce d'usine désafectée et entourée d'un immence terrain cloturé est intéressante. Cela fait du film un huis-clos qui n'en est pas vraiment un. Et ce vaste, mais clos espace de jeux, permet au réalisateur d'installer une double voir une triple intrigue dans le film. Déjà Beth doit retrouver son bébé, tout en essayant d"échapper à une mystèrieuse tueuse et pour finir découvrir qui est à l'origine de tout ça.

 

imagesCAC1GPEJ.jpg

 

Cependant je trouve certain personnages et certains morceau de l'histoire sous exploités, comme le fiancé de Beth qui livre une trop courte bataille pour la retrouver, j'aurai aimé que le sujet est une place plus importante dans le film. Autre petit désagrément la fin du film une fois que l'on comprend le pourquoi du comment James Rabbits nous rajoute un mini twist que je ne trouve vraiment pas très utiles.

 

theclinic_6.jpg

 

Ne vous attendez surtout pas à une déferlante de gore, The Clinic ce rapproche plus du drame que du film d'horreur.

 

The-Clinic-ST.jpg

 

Mon Avis: The Clinic ne représente pas le meilleur du cinéma australien, mais reste plûtot intéressant.

 

 

Ma Note: 6/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                                      Kane91800

 

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Survival
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 13:27

chain-letter.jpgRéalisateur: Déon Taylor

Scénario: Deon Taylor, Diana Erwin et Michael J. Pagan

Casting: Nikki Reed, Keith David, Brad Dourif, Cherilyn Wilson et Cody Kasch

Durée: 1h29

Année: 2010

Pays: USA

Genre: Slasher

 

 

Résumé: Un groupe d'amis reçoit un mail qui est en réalité une chaine. Le message leur dit que si ils refusent de la transmettre ils mourront un par un.

 

 

Critiques: Chain Letters'ouvre sur une bonne note. Un couple se rend au travail dans leurs voitures respectives. Mais une personnes est attachée par des chaines à l'arrière de chaques véhicules. Ces derniers partant dans un sens différent, on sent arrivé la bonne scène de l'écartellement!!!!! Et le reste des meurtres qui composent le film sont du même acabit, pas forcémént imaginatifs mais très bien réalisé avec des FX à la hauteur.

 

 

Mais le métrage est aussi une critique non dissimulée (n'y cherchez pas de deuxième lecture) du rapport que nous avons à la technologie de nos jours.Car, c'est vrai, que nous ne voyons que les bons côtés de la chose, téléphones portables qui sont maintenant de véritables petits ordinateurs, internet avec lequel on peut tout voir, tout connaître sur tout, les réseaux sociaux qui le composent  tel Facebook ou Twitter, le net est  même devenu pour beaucoup "leur lieu de travail". Mais ne sous-estimons pas les mauvais côtésde la technologie! Car avec les portables nous pouvons nous faire tracer partout où nous sommes, la plus part des banques étant informatisées quoi de plus facile que de pirater un compte en banque et avec les résaux sociaux combien de drames ce sont produit? Comme l'histoire de ce jeune parisien qui pensais avoir un rendez-vous galant avec une jeune fille mais qui en enfait est tombé dans un guet-apens et s'est fait torturer par la jeune fille en question et deux de ses amis?

 

chain_letter_pic2.jpg

 

Voilà ce que veux dénoncer haut et fort Chain Letter et c'est vrai que ça ne pouvait pas être plus clair. Et justement ce manque de subtiliter me détrange, le réalisateur qui est aussi co-scénariste ne cesse de nous marteller la même chose dès le début, il aurait peut-être était plus judicieux de garder les motivation du tueur secrêtes histoire de garder un peu de suspens qui se résume maintenant à: "qui est le prochain à crever?". Imaginez donc la pauvreté du scénario(et pourtant ils était trois à l'écrire)...

 

30362582.jpg

 

La réalisation aussi me dérange la bande originale tout simple pourrie, n'arrange rien au côté clipesque du film. On se croirait sur la chaine MTV  en mode "je fête Halloween". Sans compter des fondues qui auraient très bien pu avoir été réalisées sur windows movie-maker... et ces flashback incessant suremant emprunté à Saw qui rende le film complètement ridicule, malgré les informations fournies sur le pourquoi du comment de ce qu'il se passe(elles même ridicules). Servi par un casting tout aussi mauvais, les acteurs sont tout juste bons à aller animer les allées d'un super-marché le samedi, le film sombre trop rapidement dans la caricature et les clichés.

 

timthumb.jpg

 

 

 

 

Mon avis: L'idée de départ aurait pu être bonne mais malheureusement le traitement qu'elle a subit dénue le film presque de tout intérêt. Heureusement qu'il reste les scènes gores.

 

 

 

Ma note: 3/10

 

 

Votre Fidel Serviteur                       Kane91800

 

 

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Slasher
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories