Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 12:42

mv5bmtm4nzizodg0of5bml5.jpgRéalisateur: Federico Zampaglione

Scénario: Federico Zampaglione, Dominico Zampaglione, Giacomo Gensini

Casting: Jake Muxworthy, Karina Testa, Nuot Arquint, Chris Coppola

Durée:1h14

Année: 2009

Pays: Italie

Genre: Horreur/Tueur psychopathe

 

Résumé: David revient d'Irak, où il était en première ligne. Il décide de partir pour l'Europe a fin de découvrir de magnifiques paysages lors d'une rendonnée à vélo. C'est alors qu'il rencontre Angeline, une séduisante jeune femme avec qui il décide de poursuivre la rendonnée. Mais sur leur chemin ils vont croiser Fred et Buck, deux chasseurs sadiques et sans moral qui vont alors les prendres en chasses. Tout d'abord apeurés nos deux rendonneurs vont vite se rencontre que la forêt renferme quelque chose d'encore plus dangereux...

 

 

Critique: Leader d'un groupe de Rock italien méconnu en France, Federico Zampaglione signe ici non pas son premier mais son second long métrage, mais Shadow est son premier film de genre. Alors est-ce que Federico Zampaglione est le Rob Zombie du pays des macaronis..?

 

2.jpg

 

Shadow se décompose en deux parties bien distinctes, la première est un survival forestier une sorte de mélange entre Délivrance et Les Proies. Ou l'on retrouve David, notre Vétéran de l'Irak, volant au secours d'une jeune rendononneuse prise à partie par deux Bouseux plus adeptes de la gachette que de la brosse à dent, dans un bar.  Mais bien évidemment nos deux "tourteraux", qui comme par hazard vont se croiser de nouveau dans une forêt qui à décidement plus l'air d'un bois que de la forêt de Fontainebleau, vont y retrouver nos deux cul-terreux de chasseurs. Et c'est partie pour une course poursuite qui nous mennera droit vers la second partie de Shadow.

 

shadow-03.jpg

 

Lors de cette second partie le réalisateur décide de nous orienter vers un Torture Porne à la Hostel, mais la dose obligatoire d'hémoglobine en moins. Car Federico Zampaglione ne nous montre rien, mais alors rien du tout... La plus part des actes de tortures ou meurtres se passant hors-champ c'est ainsi qu'on "vera" notament une gerbe de sang éclabousser les feuilles d'automnes fraichement tombées des arbres où un en corps le chant morbide d'un chien que l'on vient d'aspergé d'essence que l'on fait grillé tel un Hot Dog (je sais elle est facile...). Mais tout ça sans nous montrer les faits! On doit tout imaginer! Ce qui est le comble dans cette partie du film qui se veut être un "Hostel Like".

Heureusement vient à la rescousse un personnage tout simplement excellent. Le méchant! Une sorte de Nazi anorexique, de deux mètres, chauve de surcrois et qui se défonce au venin de crapaud, interprété par un acteur au nom aussi singulier que son physique Nuot Arquint.

 

shadow-leccarospo01.jpg

 

Malgré son manque de gore, ce qui est un comble pour un film voulant jouer dans cette catégorie, Shadow aurait put sauver la mise, mais voilà suite à un final foireux (au dénouement prévisible au possible) et a l'absence d'un climax qui aurait put faire passer la pillule plus facilement, le film laisse une impression de gachi... Car même si il est difficile de faire, de nos jours, d'un film de genre un chef-d'oeuvre, il serait de bon ton de ne pas en faire une oeuvre qui laisse son spectateur sur sa fin.

 

Shadow-2.jpg

 

Mon avis: Sous exploité et plus que moyen.

 

Ma Note: 4/10

 

Kane91800

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Horreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories