Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 18:34

Cold-Prey.jpgRéalisateur: Roar Uthaug

Scénario: Roar Uthaug, Thomas Modelstad, Martin Sundland

Casting: Ingrid Bolso Berdal, Rune Melby, Rolf Christian Larson, Tomas Alf Larsen,

Durée: 1h32

Année: 2006

Pays: Norvège

Genre: Slasher

 

 

Résumé: Jannicke, son petit ami Eirik et trois partent skier en compagnie de leurs amis Morten, Mickaël et Ingunn. Tandis qu'ils font du hors piste, Morten se fracture la jambe. Sans moyen de prévenir les secours le petit groupe décide de passer la nuit dans un hotel abandonné perdu au milieu des montagnes, mais ils ne sont pas seuls à y avoir élu domicile....

 

 

Critiques: "Qu'est ce que ça donnerait si Mickaël Myers partait au ski..?", c'est propablement la question que ce sont pausés Roar Uthaug et ses amis scénaristes.

Et la réponse fut: Cold Prey!

 

cold-prey-still-2.jpg

 

Ce slasher Norvégien à vraiment de quoi déconcerté, ne serait-ce que parce qu'il est, comme sité précédemment, un slasher. Beaucoup comme moi se diront que le sujet a déjà été trop traité et que l'on a déjà fait le tour de la question. Dans ce cas que reste-t-il a un slasher pour ce démarquer des autres? Un scénario origonal? Difficile de trouver ne serait-ce qu'une once d'originalité de nos jours, même Scream 4 ne remplit pas ce contrat contrairement à son ainé de 1996.

Alors faire dans le gore à outrance? Mais ce n'est pas non plus le parti pris par le réalisateur. Et c'est là qu'il devient encore plus déconcertant...

 

Cold-Prey36401.jpg

 

Roar Uthaug a décidé de nous faire vivre pendant près de quarante minutes avec cette bande d'amis, sans la moindre goute de sang (mis à part le moment où Morten se fait remettre la jambe en place) ni même une petite arme blanche. Mais paradoxalement celà va permettre au film de nous fixer à notre siège pour les cinquante minutes restantes. Car ici les personnages ne sont vraiment pas caricaturaux, ce qui est vraiment à mille lieux des personnages que l'on voit habituellement dans ce genre de production. Et dire que c'e sont des norvégiens qui viennent donner la leçon... Ici pas de bimbos avec le feu au cul, ni de beau-gosses qui fait chavirer le coeur de toutes ces demoiselles, par contre le petit marrant et toujours là ( que serait une bande de potes sans le comique de service?). On y trouve de bons personnages que je califierai d'attachants et qui, chacun à sa manière, apportent beaucoup au drame qui est entrain, ou qui va, se jouer. Et c'est pourquoi ça fait un petit pincement au coeur de les voirs se faire désouder un par un...

 

cold-prey1b.jpg

 

Et tout ça par un golgote venu du froid! Un boogeyman charismatique comme on en a pas vu depuis longtemps. Un de ces mecs à l'ancienne qui parle pas, qui se pête pas la gueule en poursuivant ses potentieles victimes, un qui n'a pas d'âme et qui tue sans raison ou juste parce que t'étais au mauvais endroit au mauvais moment et que tu l'as  réveillé pendant sa sieste!

 

Cold-Prey35586.jpg

 

Le tout est donc joliement mis en scène par Roar Uthaug qui sans être inovent réussit à nous donner aussi froid que ses personnages et nous livre un bon final dans un magnifique décore enneigé.

 

Fritt1.JPG

 

 

Mon Avis: la Norvège n'est pas que le pays du saumon fumé et son cinéma de genre mériterait une plus grande reconnaissance.

 

 

Ma Note: 7.5/10

 

Kane91800

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane91800 - dans Slasher
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Kane91800
  • Le blog de Kane91800
  • : Tout ce qui touche de près ou de loin aussi cinéma et à la littérature fantastique et d'horreur.
  • Contact

Recherche

Catégories